Search

Categories

Benyamine ravive la flamme du poker français !

Récemment, 3 français s’étaient retrouvés sur une table finale, mais ils ont été rapidement éliminés. Sur les 9 participants, Nicolas Lévi, Sébastien Comel et Nicolas Faure quand même pas réussi à se hisser sur le podium de l’Event 56.

Désormais, la France se tourne sur David Benyamine. Le tricolore vient de se hisser sur la table finale du 50 000 $ Poker Players’ Championship. L’espoir de décrocher un bracelet est important, car il était 4e avant le début de cette finale.

De grands noms du poker sont présents sur cette table comme Jonathan Duhamel, George Danzer, Don Nguyen ou encore Mathew Ashton. C’est l’un des tournois les plus prestigieux des World Séries of Poker à l’image des derniers vainqueurs : Michaël Mizrachi…

Si Don Nguyen été le Chipleader avant cette finale, le français pourrait jouer un rôle important. La France va-t-elle récolter le premier bracelet des World Séries of Poker 2013 ?

Depuis le début du tournoi, David Benyamine a toujours été dans le top 10 et il est donc toujours en course pour décrocher et 1 774 089 $. Le français repartira quand même avec une somme minimum de 207 130 $. Par contre, c’est un bracelet que la France attend !

Les World Séries of Poker se terminent dans moins de 2 semaines et pour l’instant, le poker français rime avec zéro !

Les raisons qui ont rendu les grands joueurs de poker célèbres

Devenir célèbre et entrer dans l’histoire du poker, ce sont sûrement les rêves et l’ambition de chaque joueur de poker. Les géants du poker de nos jours ne sont pas arrivés à leur célébrité qu’en faisant quelques choses de remarquables: de par leur talent, leur comportements, leur style de jeu, les gains qu’ils ont pu accumuler durant leur carrière de joueur.

Dès qu’on sort le nom de Doyle Brunson, on se souvient très vite d’une main qu’est le 2 et le 10. C’est une main très faible pourtant, ce monsieur a pu gagner les WSOP (World Series of Poker) en 1976 et 77 avec, ce qui l’a rendu vite célèbre, la main qui porte déjà son nom ou Texas Dolly.

Doyle Brunson

Aujourd’hui, tous les records du plus jeune joueur de poker ayant mis la main sur un bracelet WSOP est battu par Nick Schulman. Avant lui, il y avait d’abord, Steve Billirakis qui n’a eu que 21 ans lorsqu’il a gagné son premier bracelet en 2007. Des années de cela, ce titre fut attribué à Daniel Negreanu, le premier à être reconnu comme étant le plus jeune talent du poker, ce qui lui a valu le surnom de « Kid Poker » à l’age de 23 ans.

Les femmes aussi ont leur place dans le monde du poker. Citons entre autre la célébrité d’Annette Obrestad empochant jusqu’à 1.438.000 € à l’age de 19 ans lors de l’Event des WSOP Europe en 2007. Les noms de ces joueurs sont tous marqués dans l’histoire du poker.

Bookmarks